Incroyable : Royole proposera des écrans Oled ultras fins de 0.01 mm d’épaisseur

Au salon IFA 2018, la société américaine Royole en a mis plein la vue au public avec la nouvelle génération d’écrans flexibles qui se plient aux envies… « Légers, minces et enroulables », tels sont les 3 mots de la bouche de Dr Bill Liu pour qualifier les écrans de sa compagnie qui vont sûrement s’adapter à une multitude de besoins.

Vision des écrans flexibles pliables avec Royole.



Ecran flexible ultra fin de 0.01 mm d'épaisseur par le constructeur Royole
Ecran flexible ultra fin de 0.01 mm d’épaisseur par le constructeur Royole

Alors que le salon de Berlin a été récemment clôturé, le public a pu entrevoir une nouvelle a notamment attisé la curiosité : des écrans flexibles signés Royole. Ces interfaces ont été vues par exemple surplombant un tee-shirt, un chapeau sur lesquels défilaient des images HD et un excellent niveau de colorimétrie… Le tout diffusé par une fine couche flexible hautement technologique (220 partenariats conclus avec Royole corporate). Pour le PDG Bill Liu, les écrans flexibles arrivent à point dans un environnement technologique où les gens ont changé la manière d’interagir avec leur environnement personnel.

Cependant, l’IFA 2018 pour Royole est la continuité de son projet créé maintenant il y a 4 ans, son écran flexible de 0,01 mm d’épaisseur (production à 50 000 000 d’unités en provenance des usines de ShenzenChine). Cette dalle si fine est produite avec la technologie Oled.

Écrans flexibles : une pléthore d’usages dans un environnement connecté.

Les avancées technologiques bouleversent le mode d’interaction de l’homme avec son environnement, ainsi l’écran flexible se retrouve au cœur de ce changement. Il s’agit d’applications dans tous les domaines de la vie, que ce soit au bureau, à la maison dans la vie pratique, dans le sport, la santé, la publicité et le marketing, le transport, l’école, la mode… Face à ce gisement d’opportunités, Royole compte bien s’imposer. Néanmoins sur ce marché de la dalle flexible, deux géants se partagent les parts, les confrères coréens LG et Samsung. Quel sera alors l’impact causé par l’incursion de la start-up américaine Royole ?

Sources :

Leave a reply

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

required