Dans cet article, vous découvrirez comment planifier une refonte de site internet, quels type de prestataire choisir, à quel prix et enfin quels sont les points critiques qu’il ne faut surtout pas négliger pour que cette migration se fasse sans acros.

La planification d’une refonte de site internet

Les clés d'une bonne refonte de site internet

Rédaction du cahier des charges : commencez par lister les différentes fonctionnalités que vous souhaitez voir apparaître sur votre site (ex : une carte Google Map, un formulaire de contact, des animations). Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à faire un croquis au crayon de ce que vous aimeriez avoir (aspect général : disposition des menus, des photos, etc.)

Choix du type de prestataire : sans vouloir faire de la publicité pour ma propre société, évitez les solutions toutes faites des acteurs principaux de l’hébergement comme OVH ou 1and1 qui vous proposent d’installer un site WordPress en 1 seul clic. Ou encore WIX qui propose la même solution mais chez eux, vous n’aurez pas trop de choix sur le nom de domaine (adresse ou URL) puisqu’ils vous propose un sous domaine du leur, à savoir http://mon_site.wix.com. Sachez que si vous faites cela, votre site ne sera jamais bien référencé dans les moteurs de recherche. En revanche, cela aura pour effet d’améliorer la popularité de WIX. Si vous choisissez de faire une refonte de votre site internet, ne serait-ce pas l’occasion de respecter les bonnes pratiques en matière de référencement naturel et ainsi optimiser vos pages pour les moteurs de recherche (SEO) ?

A quel prix, puis-je faire refaire mon site internet ?

Une refonte de site internet n’implique pas les mêmes contraintes qu’une création de site internet. En effet, lorsqu’on choisi de refaire un site, les rubriques sont amenées à changer, certaines pages peuvent être déplacées voir supprimées. Bien entendu, c’est tout à fait normal, je dirai même que si vous faite refaire votre site internet parce qu’il n’était pas bien référencé, alors oui, il faut repenser votre arborescence de rubriques. Ces contraintes impliquent d’avoir quelques connaissances/compétences en administration de système (Apache, Tomcat voir Node JS) afin de spécifier au navigateur que telle ou telle adresse (URL) n’existe plus ou à été déplacée à une nouvelle adresse.

Il est bien évidemment possible d’installer des extensions sur WordPress pour gérer cela, mais renseignez-vous bien avant d’installer quoi que ce soit car les nombreuses failles de sécurités de cette solution font la joie des pirates de l’informatique (hackers).

Si vous interrogez plusieurs prestataires, ne soyez pas surpris si vous recevez des devis qui vont du simple au triple, voir plus. Si un des devis vous parait très peu cher (moins de 700 € HT), soit c’est une arnaque, soit ils ont déjà une solution en interne qui correspond à vos besoins. Pour éviter les arnaques, renseignez-vous au préalable sur le prestataire en allant, par exemple, sur le site societe.com. Si vous ne le trouvez pas, posez des questions du genre :

  • “Votre société existe depuis combien de temps ? C’est quoi déjà le nom de votre société ?”
  • “Quel est votre cœur de métier ?”
  • “En quel(s) langage(s) sont développés vos solutions ?”
  • “Proposez-vous des services de tierce maintenance applicative ?”
  • “Combien de développeurs seront affecté à mon projet ?”
  • “Pourriez-vous m’envoyer quelques références ?”

Si le prestataire s’étonne de toutes ces questions ou vous demande “pourquoi toutes ces questions”, répondez simplement que votre objectif est de trouver un prestataire de confiance qui répondra présent tout au long de l’année pour vous accompagner.

Ensuite, s’agit-il d’un prestataire dont vous avez eu les coordonnées par du bouche à oreille ou avez-vous cliqué sur un lien dans les résultats d’un moteur de recherche. Avez-vous cliqué sur une annonce ou sur un résultat indexé dans le moteur. S’il s’agissait d’une annonce, attention car il est très facile de se positionner dans les 3 premières places, il suffit de payer Google.

Enfin, si le devis est très cher (plus de 4000 € HT), c’est que le prestataire devra certainement développer la solution rien que pour vous et donc déployer des moyens conséquents pour vous livrer dans les temps. Cependant, tout dépend du nombre de page (contenu) existantes et qui devront figurer dans la nouvelle version (reprise des anciens contenus textes/photos/vidéos, puis saisie dans la nouvelle version – étude des mots clés, choix des textes à configurer pour le SEO, etc.).

Les points critiques à ne pas négliger pour une refonte de site internet

Pas de contenu dupliqué ! Ne copier/coller aucun texte qui vient d’une autre site voir même d’une de vos autres pages. Google puni sévèrement le “duplicate content“. Il le saura et vous accusera de plagia, vous risquez d’être “black listé”. Vous pouvez vous aider de cet outil pour savoir si quelqu’un vous a copié : positeo

Configurez vos META tag correctement avec un titre et une description unique sur chacune de vos pages.
Respectez l’arborescence de vos balises d’entêtes (balises titres) => une seule h1 obligatoire par page, puis h2, h3, etc.
Juste au cas où vous hésitez, demandez un site “responsive” (Google apporte une attention particulière aux sites qui s’adaptent sur tous types d’appareils).

Les performances : Depuis un ordinateur, vérifiez que le site s’affiche rapidement (moins de 3 secondes) et entre 5 et 7 secondes maximum sur mobile. (Les performances sont également très importantes pour Google)

Enfin si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à m’envoyer un p’tit formulaire via mes formulaires de contact :

INGIN – Contactez nous

ou

Contact

Leave a reply

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

required